BEN ALI ET SES FAUX DEMOCRATES

BECET FRANCOIS

Verlag: PUBLISUD
ISBN 10: 2866009339 / ISBN 13: 9782866009335
Gebraucht / Anzahl: 0
Bei weiteren Verkäufern erhältlich
Alle  Exemplare dieses Buches anzeigen

Über dieses Buch

Leider ist dieses Exemplar nicht mehr verfügbar. Wir haben Ihnen weitere Exemplare dieses Titels unten aufgelistet.

Beschreibung:

Etat de neuf / As new condition / Expédié de la Suisse / Sent out from Switzerland / The picture may not correspond to the book / L'image peut ne pas correspondre au livre 1K00933 9782866009335 16,0 B 10/03/2005 0,178. Buchnummer des Verkäufers

Bibliografische Details

Titel: BEN ALI ET SES FAUX DEMOCRATES
Verlag: PUBLISUD
Zustand: As new

Beste Suchergebnisse bei AbeBooks

1.

BECET FRANCOIS
Verlag: PUBLISUD
ISBN 10: 2866009339 ISBN 13: 9782866009335
Gebraucht Anzahl: 1
Anbieter
Mémoire des hommes
(Livry gargan, Frankreich)
Bewertung
[?]

Buchbeschreibung PUBLISUD. 9782866009335 Etat de neuf / As new condition / Expedié de la SUISSE / Sent out from SWITZERLAND 1K00933 16 0,178 B. Buchnummer des Verkäufers 280617SER28159

Weitere Informationen zu diesem Verkäufer | Frage an den Anbieter

Gebraucht kaufen
EUR 37,00
Währung umrechnen

In den Warenkorb

Versand: EUR 18,01
Von Frankreich nach USA
Versandziele, Kosten & Dauer

2.

GUEMARA ( Raoudha )
Verlag: Publisud
ISBN 10: 2866009339 ISBN 13: 9782866009335
Gebraucht Couverture souple Erstausgabe Anzahl: 2
Anbieter
Okmhistoire
(montrouge, Frankreich)
Bewertung
[?]

Buchbeschreibung Publisud. Couverture souple. Buchzustand: Comme neuf. Edition originale. Paris 2010. 1 Volume/1. -- Comme Neuf – Broché cousu. Format in-8° ( 22,5 x 14,3 cm )( 188 gr ). ------- 129 pages. *************************** "" La course en Méditerranée évoque, pour la plupart, un affrontement religieux, les images véhiculées pendant des siècles par des voyageurs et des hommes de religion se rapportant aux captifs maltraités, vendus comme " esclaves " ou enchainés sur les bancs des galères, ou encore par les récits relatifs aux " renégats " Considérée comme une forme secondaire de la guerre entre les grands ensembles politiques de la Méditerranée, comme une forme de croisade/gihād, qualifiée de piraterie ou encore de commerce forcé, cette activité ne nous a pas encore livré tous ses secrets. Raoudha Guemara l’aborde ici à partir d’une source qui, elle non plus, n’a pas livré toute sa richesse : les actes notariés de la chancellerie du consulat de France à Tunis, où se trouvent des milliers de contrats de rachats et de transactions commerciales, témoins de " cette économie de la rançon ". Elle met en valeur certains des mécanismes économiques qui sont inhérents à la course. L’enquête est menée à partir de deux exemples, peu étudiés à cet effet : Tunis et Gênes. L’auteur met aussi en valeur le rôle singulier de la place de Tabarka (dépendance génoise jusqu’en 1741) et des Tabarkins, lieu et acteurs frontaliers, intermédiaires entre deux mondes censés être hostiles. L’exposé en profondeur de certains volets de l’économie corsaire cohabite dans ce livre avec une tentative d’interprétation de la signification et du poids de cette activité pour l’une des places corsaires les plus actives en Méditerranée occidentale qui est aussi l’une des plus commerçantes : Tunis. A travers cette approche innovatrice Raoudha Guemara invite les historiens à jeter un nouveau regard sur la course. Il est grand temps, dit-elle, que " les historiens ne regardent plus la course uniquement avec les yeux de l’idéologie et des convictions religieuses et qu’ils ne la décrivent plus comme barbaresque ou chrétienne mais comme une activité qui ne cherche qu’à se débarrasser de son caractère guerrier pour intégrer celui des échanges ". Raoudha Guemara est professeur d’histoire de l’Occident médiéval à la Faculté des Sciences Humaines et Sociales (Université de Tunis). A son actif, un ouvrage sur " Les Arts de la laine à Vérone aux XIVe et XVe siècles " (Tunis 1987), des articles sur l’économie et la société véronaises à la fin du moyen âge, une thèse de doctorat d’état publiée sous le titre : " Vivre sur Terre en quête du Ciel. Santa Maria della Scala, monastère servite de Vérone entre 1324 et 1492 " (Tunis 2010) et, en cours de publication, un livre sur les rapports entre la république de Venise et Tunis hafside intitulé " I trattati con il Regno di Tunisi 1231-1456", coll. Pacta veneta / 14, Viella editore. En parallèle, elle s’est intéressée, entre autres, à l’un des aspects économiques les plus controversés de la Méditerranée - l’économie corsaire - auquel elle a consacré plusieurs articles et enfin ce volume. "" *****************************. Buchnummer des Verkäufers 340-od-265w

Weitere Informationen zu diesem Verkäufer | Frage an den Anbieter

Gebraucht kaufen
EUR 48,00
Währung umrechnen

In den Warenkorb

Versand: EUR 26,02
Von Frankreich nach USA
Versandziele, Kosten & Dauer